TeRK : des robots open-source facile à construire

Le projet TeRK (Telepresence Robotic Kit) de l’Université de Carnegie Mellon permet de développer facilement des robots. Ces robots peuvent se connecter sans fil à l’Internet de telle façon à pouvoir être contrôlé à distance. Plusieurs formes sont disponibles : du robot mobile à trois roues avec une caméra embarquée à la fleur robotique équipée de capteurs infra-rouges. Pour construire un de ces robots, il suffit de suivre la notice détaillée de montage disponible en ligne. Par exemple, la notice du Qwerbot indique qu’il nécessite 2 heures de montage pour un coût de 550$. Chacun des outils nécessaires au montage du robot et chaque étape de la construction sont détaillés de manière très précise au moyen de photos.

Ces robots sont construits autour d’une carte appellé Qwerk, développé par CharmedLabs, qui combine dans un même système un processeur ARM 9 à 200Mhz, 32Mb de SDRAM, un FPGA Xilinx, une carte Wifi, qui peut contrôler 16 servo-moteurs et 16 entrées/sorties pour des capteurs. Le tout animé par un OS Linux 2.6.

Le projet TeRK fournit également tous un ensemble de programmes libres permettant de contrôler ses robots à distance : RUR (Robot Universal Remote), Robot Dance Studio, support du Microsoft Robotics Studio.

WordPress database error: [Table 'doesnotunderstand.wp_comments' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_comments WHERE comment_post_ID = '292' AND comment_approved = '1' ORDER BY comment_date


Subscribe

Subscribe to my RSS Feeds