Savoir gérer son temps pour une thèse

(Via Pascal Venier) Des conseillers en gestion du temps donnent quelques conseils pour les étudiants qui écrivent une thèse. Écrire une thèse, cela consiste en effet à bien gérer son temps, car il s’agit d’un projet sur le long terme sans date limite très précise. Il n’est pas rare de voir de bon étudiants avoir des diffcultés à finir. La première chose contre laquelle il faut lutter, c’est la tentation du perfectionnisme : c’est la peur d’échouer ou de ne pas être excellent qui va provoquer des accès de procrastination. Ce perfectionnisme peut empêcher l’écriture régulière, car les étudiants ne s’autorisent pas à écrire. Il ne faut hésiter à écrire des brouillons au fur et à mesure de son travail. Comme dit le Dr. Freeman : “il est plus facile d’éditer un document que de l’écrire”. En fait il faut prendre l’habitude d’écrire très régulièrement (on peut par exemple un nombre de pages minimales à écrire par jour avant de faire autre chose). Comme le dit, un autre conseiller : “Il y a une séparation artificielle qui est établi entre penser et écrire. La pensée arrive en fait lorsque l’on écrit.”.

WordPress database error: [Table 'doesnotunderstand.wp_comments' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_comments WHERE comment_post_ID = '352' AND comment_approved = '1' ORDER BY comment_date


Subscribe

Subscribe to my RSS Feeds